Occupation du sol – Mutation des espaces N/A/F/U

Changements d’affectation des sols

 

Aujourd’hui, l’objectif est de connaître les évolutions des espaces qui composent la Nouvelle-Aquitaine. Pour effectuer ces études d’évolution, les espaces sont catégorisés en espaces NAFU : Naturels, Agricoles, Forestiers et Urbains. Cette synthétisation d’information s’appuie sur le référentiel néo-aquitain d’OCcupation du Sol avec ses millésimes qui permettent de rendre compte des changements d’affectation des sols. 

 

Augmentation des espaces artificialisés passe par la diminution des espaces NAF au profit de l’espace Urbain. Afin de visualiser ces mutations d’espaces, le graphique suivant permet de constater des mutations et uniquement des mutations. En effet, dans la réalité, les mutations des espaces oscillent environ entre 0,5 et 1% de la superficie totale de chaque département.

!!La méthode de calcul utilisé pour ces graphiques a évolué et n’est plus en vigueur en 2021. Il ne sert que pour illustrer quelles représentations graphiques sont possibles avec les données d’occupation du sol.!!

Ce graphique représente les changements d’affectation des sols entre 2009 et 2015 ce qui signifie que la barre de gauche représente l’année 2009 et celle de droite, 2015. Les chiffres indiquent le nombre d’hectares concerné par la mutation. Cette visualisation se lit comme suit : 3 818 hectares d’espaces agricoles ont mutés au profit des espaces urbains.

!!La méthode de calcul utilisé pour ces graphiques a évolué et n’est plus en vigueur en 2021. Il ne sert que pour illustrer quelles représentations graphiques sont possibles avec les données d’occupation du sol.!!